metier bien payé

Les métiers bien payés que personne ne veut faire

Dans le monde du travail, il existe un grand nombre de métiers qui sont considérés comme rémunérateurs et offrent une bonne qualité de vie. Cependant, certains métiers sont souvent négligés en raison de leur nature difficile ou désagréable. Pourtant, ces professions sont indispensables au bon fonctionnement de notre société et méritent d’être mieux connues. Dans cet article, nous allons explorer cinq métiers souvent délaissés, malgré leur salaire attractif.

L’éboueur : un métier essentiel à notre environnement

Le métier d’éboueur est souvent perçu comme sale et peu valorisant. Pourtant, les éboueurs jouent un rôle clé dans la préservation de notre environnement en assurant la collecte et la gestion des déchets ménagers. Ce métier nécessite une excellente condition physique et une résistance aux conditions climatiques parfois extrêmes.

Rémunération

Au-delà des préjugés, le métier d’éboueur offre un salaire intéressant. En début de carrière, un éboueur peut gagner entre 1 500 et 1 800 euros brut par mois, selon son expérience et ses compétences. Cette rémunération peut augmenter avec l’ancienneté, jusqu’à atteindre plus de 2 000 euros brut mensuels pour un chef d’équipe.

Agent funéraire : un professionnel du deuil

Devenir agent funéraire implique de travailler au quotidien avec la réalité de la mort. Ce métier exige une grande qualité d’écoute et un sens aigu du relationnel pour accompagner les familles endeuillées dans leurs démarches et leur apporter le soutien nécessaire en cette période difficile. Les agents funéraires sont chargés d’organiser les obsèques, de la préparation des corps à l’inhumation ou la crémation.

Voir :  Quelle est la différence entre un avocat et un juriste

Rémunération

La rémunération d’un agent funéraire dépend de son niveau d’expérience et de ses responsabilités. En début de carrière, il est courant de percevoir un salaire autour de 1 800 euros brut par mois. Avec de l’expérience, un conseiller funéraire peut gagner entre 2 000 et 3 000 euros brut mensuels.

Dératiseur : un spécialiste de la lutte contre les nuisibles

Le deratisation est un métier peu connu, qui consiste à éliminer les rats et autres rongeurs nuisibles des habitations, locaux professionnels et espaces publics. La mission du dératiseur ne se limite pas à cela : il doit également mettre en place des dispositifs de prévention pour éviter que ces nuisibles ne reviennent. Cette profession nécessite une formation spécifique ainsi qu’une bonne connaissance des techniques anti-rongeurs.

Rémunération

Un dératiseur débutant peut prétendre à un salaire avoisinant les 1 600 euros brut par mois. Après plusieurs années d’expérience et avec des missions plus complexes, un dératiseur chevronné peut gagner jusqu’à 3 000 euros brut mensuels.

Employé de plateforme pétrolière : un travail exigeant

Travailler sur une plateforme pétrolière est un challenge physique et mental. Les employés sont confrontés à des conditions de travail extrêmes, avec des horaires souvent décalés et des périodes éloignées de leur famille. Cependant, ce métier présente aussi des avantages comme un salaire attractif et des périodes de repos prolongées entre deux missions.

Rémunération

En fonction du poste occupé sur la plateforme pétrolière, les salaires varient généralement entre 2 500 et 4 000 euros net par mois pour un débutant. Pour les postes à responsabilités, les rémunérations peuvent atteindre des montants bien supérieurs.

Voir :  Comment aborder la question d'une augmentation de salaire avec succès

Médecin légiste : une expertise médicale au service de la justice

Le médecin légiste est un spécialiste de l’analyse post-mortem, qui intervient dans le cadre d’enquêtes judiciaires pour déterminer les causes de la mort et recueillir des éléments de preuve. Ce métier requiert une solide formation médicale ainsi qu’une grande rigueur scientifique. Les médecins légistes travaillent en étroite collaboration avec les forces de police et les magistrats instructeurs.

Rémunération

Les médecins légistes sont rémunérés selon la grille indiciaire des médecins hospitaliers, avec un salaire brut mensuel compris entre 3 900 et 6 400 euros en début de carrière. Ce montant évolue avec l’ancienneté et la prise de responsabilités.

En définitive, ces métiers bien payés mais souvent délaissés ont ceci en commun : ils demandent une grande résistance physique et mentale et impliquent des responsabilités importantes. Pourtant, ils sont essentiels au fonctionnement de notre société et offrent des opportunités de carrière intéressantes pour ceux qui sont prêts à les embrasser.

Laisser un commentaire

You May Have Missed